Et mon âme en enfer.

Ask me anythingPage suivanteArchives

Belle agonie.

Clope, café, musique.
Assise devant mes pensées, je ne vois que toi.

neoldugubelirsiz:

Şuradaki Untitled | via Tumblr: We Heart It

"

"À écouter mon coeur dans ma poitrine,
Je me suis dit qu’on pouvait mourir d’un baiser.”

Marc LEVY

"

- (via kate-0167)

(via gilbert-desmee)

"Je suis trop fier pour croire qu’un homme m’aime. Cela supposerait qu’il sache qui je suis."

- Friedrich Nietzsche. (via aucreuxdetesreins)

(Source : ellednorih, via gilbert-desmee)

"Le manque, ça revient le soir, souvent très tard quand il n’y a plus que vous et le noir. Ca revient en boucle, de plus en plus, de plus en plus fort. Ca finit par s’infiltrer dans vos pensées en permanence. Ca s’incruste, ça laisse des traces, ça ruine la santé parfois."

- (via saez-me)

(via herewewillbe)

"J’ai envie que tu me prennes dans tes bras, et que tu m’aimes."

- Suffering soul:   (via donnemoidesfrissons)

(via desbleusaucoeur)

"Juste quelqu’un. Avec qui courir sur les toits, aux soleils couchants. Avec qui déranger la nature et les lacs, une tente à la main. Avec qui monter dans les arbres, et créer un cocon de couvertures et de coussins. Quelqu’un avec qui marcher dans les rues des villes à 3 heures de l’aube. Quelqu’un avec qui boire de la vodka noire dans les bars malfamés. Avec qui aller danser. Chanter. Aussi faux que les grands oiseaux. Parler du monde, de la création, de la vie, la disparition. Avec qui parler couleurs, odeurs, saveurs. C’est comme l’encens. C’est comme l’opium. Comme un verre d’eau. Et aussi de Rhum."

- (via murkitt)

(Source : rackyourbrain, via seanevanscott)

> >